CM 21.11.2016 Avis portant sur le projet d’extension « ouest » de la ligne F

Monsieur le Maire, Chers collègues,

1280px-TramStrasbourg_lineC_GareCentrale2Le sujet de cette délibération est attendu depuis longtemps, avec des attentes fortes des Strasbourgeois : enfin,  le tram vers l’ouest prend forme de réalité.

La COP22 sur le climat vient de se terminer, réaffirmant un intérêt général universel, lutter contre le réchauffement climatique : les mobilités actives et les transports collectifs sont partie intégrante de la solution. Par ailleurs,  la pollution de l’air générant 48 000 morts par an en France provient pour une part importante des flux automobiles. Tout ce qui peut donc contribuer à réduire ces flux est une bonne chose : pour la santé publique, le climat, la planète.

C’est pourquoi, les solutions comme le tramway, les pistes cyclables, les transports en sites propres doivent avoir tout notre soutien, nous devons les développer sans relâche.

Ne revenons pas sur le choix du tracé de cette extension du tram, même si nous savons tous qu’un passage jusqu’à la gare aurait donné un signal fort pour une future ligne ouest-gare-nord et aurait apporté un soulagement au secteur de l’Homme de Fer déjà saturé.

Nous ré-affirmons que cette ligne de tramway est un investissement lourd souhaitable pour désenclaver l’ouest de l’agglomération.

Le groupe des élu.es écologistes approuve cette délibération avec cinq observations/réserves, proposition :

  • Le tracé proposé : choisi notamment pour des raisons économiques, ce tracé présente aujourd’hui une différence de chiffrage pour le coût des travaux entre celui annoncé lors de la concertation publique et celui présenté dans la délibération : 29 millions avant l’été, 42 millions d’euros aujourd’hui ! C’est incompréhensible ! Cela demande une clarification !
  • La vision à long terme du maillage global des transports publics : elle doit être débattue, rappelée régulièrement, c’est l’objet du PDU (Plan de Déplacement Urbain). Un phasage rapide de la poursuite de cette ligne vers Wolfisheim doit être programmé pour poursuivre cette dynamique à l’ouest, avec en bout de ligne un parking relais : celui prévu aujourd’hui à Koenigshoffen n’a aucune pertinence, même de façon transitoire.
  • la fréquence des dessertes : nécessairement bien soutenue pour la bonne  qualité de service aux usagers.
  • Le maintien et le développement du marché du Faubourg National : cela nécessitera un réaménagement de l’ensemble du Faubourg et alentours, et surtout une diminution drastique de la place de la voiture, pour garantir une nouvelle dynamique du marché.
  • C’est pourquoi, et c’est mon dernier point, une réflexion prospective doit être lancée très rapidement sur le secteur de la Gare afin d’avoir une vision à 360°, d’un territoire allant du Faubourg National au boulevard Wilson en passant par les quais et Les Halles, la gare et le Musée d’Art Moderne : engageons dès à présent un atelier de projet sur la centralité de ce quartier, comme nous avons su le faire dans d’autre quartiers !

 

Explication de votes

Intervention de M. Abdelkarim RAMDANE,
Conseiller municipal

Monsieur Le Maire,

Chers collègues,

La délibération soumise au vote aujourd’hui concerne l’avant projet d’extension du tram vers Koenigshoffen, projet que l’on pourrait appeler de manière plus moqueuse « Un tramway nommé désir ».

Je suis plus que jamais favorable au tramway sur fer dans notre agglomération, notamment vers l’ouest, car il est primordial de développer les transports en commun afin de rendre la ville accessible à toutes et à tous.

Toutefois, j’ai beaucoup de mal concernant certains points de cette délibération.

Bien sur je ne reviendrai pas sur la question du tracé, même s’il y aurait beaucoup de choses à dire, Monsieur le Maire, ni sur sa cohérence avec la réalité des habitants des quartiers ouest et plus particulièrement sur leur desserte.

Je suis ici très surpris de constater la différence de coût entre celui annoncé lors de la concertation et celui d’aujourd’hui. Sans parler des observations soulignés par mes collègues Mme Dreysser et Mme Vatton

En 5 mois, nous sommes passé d’un avant projet estimé à 29 millions à un avant projet estimé aujourd’hui à 42 millions.

Soit une augmentation de 13 millions d’euros!

Cela me questionne, contenu de ce différentiel et de toutes les zones d’ombres mais aussi par souci de cohérence, je m’abstiendrai sur cette délibération

 

 

Remonter