CM 26 06 2017 – Bains municipaux de Strasbourg : organisation et formalisation de l’opération-Désignations.

Conseil municipal du lundi 26 juin 2017

Point n°19 : Bains municipaux de Strasbourg : organisation et formalisation de l’opération-Désignations.

Intervention de Mr Jean Werlen, Conseiller municipal, co-président de groupe

Pour le Groupe des Elu-es Ecologistes et Citoyens de Strasbourg

Merci monsieur le Maire, mes cher.es collègues

Cette délibération concerne un équipement exceptionnel et un lieu plus que symbolique pour les strasbourgeois.
Les bains municipaux doivent être rénovés, c’est une certitude. C’est ce qui compte !
Cette délibération est la suite d’un cheminement, elle comprend des aspects positifs, mais suscitent aussi des questions. Apres un an de silence, les choses se précisent, soyons en heureux mais un peu navré  de voir ressurgir ce dossier sans débat ni entre nous, ni avec les parties prenantes.

Des points positifs
 :

–          Préservation patrimoniale et sa protection au titre des monuments historiques,
–          Le maintien de douches publiques,
–          Place faite à la santé et à l’exercice physique ,
–          Performance énergétique prévue et la maitrise des ressources,
–          Accès des bassins intérieurs au même prix que les autres piscines de l’EMS

Des interrogations :

Débat public et la transparence. Le cheminement du dossier a été complexe, l’adhésion de la population compliquée, à la hauteur de l’affectif développé. Il convient que nous continuons à développer cette transparence au moins par l’information, à commencer par les élus. Loin de l’autogestion, moins d’opacité et un peu de débat en continu permettrait d’éviter de nouvelles crispations.

La place des acteurs de l’ESS. Nous avions retenu cet objectif comme important parmi les priorités. Qui en est-il ?Dans l’investissement et surtout en fonctionnement, dans l’exploitation. Qu’en est-il ?

La question de la gestion future est importante car le dispositif mis en œuvre ne prévoit rien pour les personnels actuels ni futurs.

Toujours pour la gestion future quid de la transparence et de la visibilité de l’action de la SPL dans l’exploitation de l’équipement ? Utiliser cette structure pour l’étude et les travaux, parfait mais désormais la SPL est, dans ce montage, le maitre d’ouvrage et sera le commanditaire d’une DSP.  Le conseil municipal aura t’il un avis à formuler pour l’exploitation du site ? Cela n’est plus juridiquement indispensable mais reste très souhaitable.
La durée de la délégation de l’équipement à la SPL est prévue pour 35 ans, alors que la rénovation des bains est estimée à 30 millions d’Euros, somme qui sera remboursée en moins de 15 ans par la subvention versée annuellement par la ville (2, 4 millions).

Enfin, et cela intéresse les strasbourgeois, quels seront les tarifs des activités annexes et en particulier la piscine extérieure ? Ce lieu est un symbole des activités populaires et doit le rester,  la question de son accessibilité pour tout doit rester au cœur de nos préoccupations.

Sur l’autre partie de cette délibération : les désignations, nous regrettons l’absence d’élu écologiste au sein des représentants de la ville, pour pouvoir porter nos priorités. Alors que ce dossier vous le savez nous tient à cœur depuis plus d’un mandat et a été l’objet de nos engagements.
En conséquence de ces interrogations nous choisissons de ne pas prendre part à cette désignation.

 

Remonter