Révision du plan local d’urbanisme de l’Eurométropole de Strasbourg – Conseil EMS du 23/03/2018

Intervention de Marie-Dominique Dreyssé, pour les élu.e.s écologistes

Les révisions  du PLUi sont des délibérations importantes, elles confortent un plan local qui combine à la fois plan local de l’habitat, plan de déplacement urbain, projet d’aménagement d’espace et développement durable.

Le PLUI est un document de planification et de prospective, il fixe un cadre dans les projets d’aménagement du territoire, d’occupation des sols, d’urbanisation.

Le PLUI, véritable encyclopédie réglementaire, contient dans son ensemble des avancées : objectif de construction de logement ambitieux, prise en compte de la transition écologique, prise en compte  de la qualité de l’air, préservation de 800 ha supplémentaires, développement des mobilités douces, Des points négatifs aussi : le GCO, un risque d’étalement urbain, un manque d’approche transfrontalière. Nous avions développé ces arguments lors de son adoption, nous en resterons là.

Concernant cette modification aujourd’hui, plusieurs communes sont concernées, certaines ont fait  l’objet de réserves de la part de l’’Autorite environnementale, Schiltigheim, Geispolsheim, Fegersheim, Strasbourg aux 2 Rives sont concernées, et porte notamment sur le renforcement de mesures environnementales sur le grand hamster, la dépollution des sols, l’approfondissement des trames vertes et bleues.

Certaines propositions vont dans le bon sens mais comme nombres d’entre vous, nous avons des réserves notamment sur les modifications du PLUI concernant Schiltigheim.

En effet ces modifications de zonage concernent des friches industrielles à Schiltigheim (Fischer, Sebim, Caddie, Alsia, Istra). Elles ouvrent à l’urbanisation de ces 5 grands sites industriels pour plus de 2000 logements alors même que l’environnement de ces zones est déjà dense.

De ces modifications peuvent découler des projets majeurs et  une urbanisation d’importance. Rappelons que ces projets devront impérativement se conjuguer avec le développement d’équipement publics et une offre de transports adéquats, à commencer par la médiathèque nord et, nous le souhaitons, une extension de ligne de tramway pour le nord de l’agglomération : ces deux équipements sont réclamés depuis des années par les habitant.es du nord de notre territoires, il faut l’entendre.

Oui cette modification fait l’objet d’interrogations fortes. Des interrogations déjà entendues au sein de notre assemblée de l’EMS, puisque notre collègue élu.e écologiste à Schiltigheim les y portait quand elle y siégeait jusqu’au 1er janvier 2017. Ses votes sur ses projets n’ont jamais failli, ici comme dans son conseil municipal, elle a toujours manifesté son opposition et ses réserves. Ces changements, interviennent dans un contexte particulier vu le calendrier électoral. Nous relevons d’ailleurs que cette délibération a été validée en février dernier lors d’un conseil municipal réduit. Nous sommes ainsi dubitatifs et perplexes quant au calendrier et au fonds de ces modifications, et sur la procédure. Nous n’oublions pas non plus que pas la concertation pendant l’été dernier a aussi fait l’objet de critiques, la parole et l’écoute des citoyens doivent être renforcées.

Mais nous sommes aussi conscient.es que cette révision du PLUI est importante pour les autres communes de l’Eurométropole concernées, et leurs projets contenus dans cette délibération. Que celle-ci a fait l’objet d’échange et discussions concertées en amont avec les maires, qu’elle vise des dossiers structurants pour la métropole.

Pour conclure, dans le contexte actuel, les élu.e.s écologiste ne peuvent voter  cette délibération.

 

Remonter