Taxe poids lourds, c’est maintenant ! Tribune d’Alain Jund dans les DNA – 07/07/2018

Alors que le GCO vient de subir un 4° et sévère avis défavorable sur le fond, la forme et son utilité même, c’est le bon moment pour Alain JUND, Adjoint au Maire de Strasbourg pour engager des politiques structurelles et efficaces.

Il y a quelques jours, le 1º juillet, l’Allemagne voisine a élargi sa taxe poids lourds à l’ensemble de ses routes nationales. L’ecotaxe allemande jusque là appliquée aux seuls autoroutes avait Desjardins des 2007 directement reporté 3000 camions par jour sur l’A 35, c’est à dire à quelques encablures de la cathédrale. Depuis ce 1* juillet, voilà donc l’Alsace appelle à devenir un véritable couloir à camions. ce flux va encore augmenter (gratuité oblige) de plusieurs milliers le nombre d poids lourds déferlant sur notre région du ńord au sud de l’Europe.
Aujourd’hui l’instauration de l’ecotaxe en Alsace et sur l’ensemble du territoire national s’impose comme une évidence.
Alors qu’elle est opérationnelle dans la plupart des pays européens, la France a abandonné la taxe poids lourds, alors même qu’elle avait été votée à l’unanimité à l’Assemblée Nationale.
Depuis 2015, de nombreuses collectivités ont unanimement voté des options demandant l’application de cette décision. Tour à tour Strasbourg, Mulhouse, Metz, Nancy, Colmar ainsi que les Régions Alsace et Lorraine ont délibéré en ce sens.

Car au-delà de ce consensus politique 4 raisons convergent pour l’ecotaxe poids lourds :

C’est d’abord un moyen efficace pour désengorger Strasbourg de 3000 camions tous les jours ( reliant le plus souvent l’Europe du Nord à l’Espagne) et éviter plusieurs milliers de camions supplémentaires tentés par le détour alsacien totalement gratuit. C’est le levier le plus pertinent pour changer localement la donne et contrer efficacement cette déferlante d camions. Alors que le GCO nous condamnerait à un accroissement de bouchons, l’ecotaxe aurait un effet inverse en terme de flux.

Un enjeu de santé publique.
C’est ensuite un enjeu de santé publique pour tous nos concitoyens. nous savons aujourd’hui que le projet de Grand Contournement n’améliorera en rien la qualité de l’air pour les strasbourgeois. la diminution importante du passage de milliers de gros moteurs diesel émettant beaucoup de poussières et de particules fines atterrissant directement dans nos poumons s’impose. C’est un facteur de reconquête de la qualité d notre air, c’est le moyen de sortir d’un contentieux européen avec des millions d’amendes pour Strasbourg. c’est un moyen pour répondre aux enjeux de santé pour tous nos concitoyens et particulièrement les enfant, les personnes âgées, les femmes enceintes…

L’ecotaxe sera également un outil pour lutter contre le dumping fiscal qui génère directement un report transfrontalier injuste de cette circulation. Aujourd’hui ce sont les contribuables locaux qui paient et financent l’usure et l’entretien des routes utilisées gratuitement par ces milliers de camions. alors même que l’Etat se désengage brutalement des aides aux collectivités à l’image du fameux pacte financier qu’il nous impose, ce sont les communes, les intercommunalites et les Régions {donc les habitants contribuables) qui paient directement l’entretien de ces routes…C’est injuste!

Des moyens pour developper les transports collectifs.
L’ecotaxe c’est enfin des moyens , estimés à 1,5 milliard, pour entretenir nos voiries et surtout pour developper les transports collectifs sur nos territoires. C’est le levier pour developper le train du quotidien (TTER), le tram, le bus à haut niveau de services. c’est naturellement le moyen pour Les extension du tram vers l’ouest vers Ekbolsheim mais également vers le Nord vers Schiltigheim’ Bischheim et Souffelweyersheim. C’est le moyen pour mettre en place le Réseau Express Métropolitain, attendu par beaucoup. Il dynamisera le tram et le train bien au-delà de la seule Eurométropole et bien aura du Rhin.
A titre de comparaison, la taxe allemande va rapporter plus de 6,5 milliards d’euros pour le financement de la mobilité et des transports.

Alors que le GCO se révèle de jour en jour de plus en plus inutile et néfaste que jamais, nous avons, ici et maintenant, à disposition l’ecotaxe qui constitue indubitablement un levier majeur »
il répondra localement au défi des mobilités et de la santé publique sur notre agglomération.

 

Laissez un commentaire

Remonter