Quartier d’affaires international : une autre mobilité est possible ! Conseil municipal du 24/09/18

Intervention de Pierre Ozenne, pour le groupe des élu.e.s écologistes

Sans revenir sur les propos de mon collègue, je constate une forte réduction des espaces dédiés aux piétons et cycliste à la lecture des plans envisagés pour l’aménagement de l’avenue Jean Wenger – Valentin. Actuellement, cet espace représente 1/3 de l’espace public, demain ce sera  ¼ voire 1/5e.

Outre les doutes quant à la pérennité des alignements d’arbres, des espaces verts seraient sacrifiés.

S’il y avait des aménagements à faire, c’est clairement le renforcement des transports en commun et des modes doux qu’il convient de développer – et non les automobiles.

A ce titre, l’avis de l’Autorité Environnementale du 25/02/2014 souligne les manquements en matière de modalité et les enjeux de qualité de l’air.

Une liaison directe en tram est d’ores et déjà possible sans travaux en utilisant le réseau actuel.

S’il y a création de ce site, faisons que cet aménagement engendre d’emblée des comportements vertueux, c’est-à-dire des bonnes habitudes et non des usages passés, voire dépassés et qui apportent plus d’inconvénients que d’avantages : consommation d’espaces publics, pollution, encombrements.

Cela est contreproductif et absolument pas attractif.

Favorisons des modes doux et des transports en commun capacitaires, à la hauteur des enjeux et non des gadgets. Cela n’est pas le cas.

Dans ces conditions, le groupe écologiste ne votera pas cette délibération.

Remonter