Projets sur l’espace public – Intervention d’Edith Peirotes

Il s’agit d’une délibération technique concernant des aménagements d’espaces publics. Cette délibération ne nous pose aucun problème et nous voterons pour.

Cependant, il me semble important de profiter de cette délibération pour soumettre la possibilité d’avoir un débat de fond qui puisse permettre l’élaboration d’un schéma d’aménagement global notamment sur les aménagements cyclables et piétons.

Je mentionnerai  la loi Laure (loi sur l’air) dont l’un des objectifs est de réduire le trafic automobile, favoriser les transports en communs et les moyens de déplacements économes en énergie et non polluants comme la marche ou le vélo.

Cette loi implique la prise en compte de ces moyens de déplacements dans toutes réalisations ou rénovation des voies urbaines.

Bien que Strasbourg soit la ville française la mieux doté en aménagements cyclables et piétons, il reste encore de nombreux axes mal aménagés voire tous simplement non dotés d’installations.

Certains endroits sensibles, ne bénéficient toujours pas d’aménagements sécurisés. Je pense notamment aux grands boulevards comme Metz, Nancy ou le boulevard de Lyon, l’avenue des Vosges et de la forêt noire ou encore le quai des bateliers ou les conflits d’usagers sont fréquents.

Et je n’oublierai pas la rue Boeklin à la Robertsau ou récemment encore des automobilistes sont entrés en collision avec des piétons et des cyclistes.

Sur certains de ces axes, il pourrait être judicieux d’ouvrir les couloirs de bus aux cyclistes comme le préconise certaines associations, solution peu coûteuse pour la collectivité et plus sécurisante pour l’usager.

Les élu-es écologistes et citoyens souhaitent rappeler que ces aménagements entrent dans le cadre de la loi L228-2 du Code de l’environnement, et pour leur permettre la meilleur efficience possible ils doivent impérativement être pensé et conçu avec les usagers dont l’expérience ne peux que permettre des aménagements durables et fonctionnels.

La sécurité de tous implique des aménagements de qualité mais aussi des mesures fortes permettant la protection du plus faible comme le préconise le code de la rue.

Je rappelle que mon intervention,et je vais conclure par là, n’a pas vocation à faire débat ici et maintenant mais suggère l’ouverture d’un débat ultérieur au sein de la ville et de l’eurométropole pour coconstruire un schéma d’aménagement global notamment sur les aménagements cyclables et piétons.

Je vous remercie.

 

 

Conseil municipal 16 février 2015

Point 7 : Projets sur l’espace public – Programme 2015 : voirie, signalisation, statique et dynamique, ouvrage d’art, eau et assainissement, poursuite des études et réalisation de travaux. Avis du Conseil Municipal

Intervention d’Edith Peirotes pour le groupe des élu-e-s écologistes et citoyens

Pour le Groupe des Elu-es Ecologistes et Citoyens de Strasbourg

Remonter