Réaménagement des Halles : nous avons besoin d’une véritable stratégie !

Conseil municipal du 29 avril 2019.

Point 13 : avis sur le lancement d’une consultation par appel à projets pour la réalisation d’un pôle de loisirs urbains dans le secteur des Halles à Strasbourg.

Jean Werlen, pour le groupe des élu.e.s écologistes

Monsieur le Maire, mes chèr.e.s collègues

Le sujet proposé à notre réflexion est tout à fait passionnant mais très complexe. En réalité, nous avons 4 objets de travail à travailler simultanément.

  • Le premier, déclencheur de notre délibération, les cinémas : nous n’avons aucune opposition à un équipement de « loisirs urbains » à proximité immédiate de la Grande-Île, et nous croyons en l’avenir du 7e art, à Strasbourg et à Schiltigheim.
  • Second sujet, plus difficile : la gare routière. Certes le lieu actuel est insatisfaisant, glauque même. Le remplacement sur la gare basse est encore lointain, et le goudronnage de la place de l’Etoile serait désastreux. Espérons que cela reste une hypothèse.
  • Ensuite, troisième point, l’organisation urbaine du quartier et son articulation viaire avec l’hyper-centre et sa périphérie, place de Haguenau. Quid de l’impact du retraitement de ce lien sur l’arrivée du TSPO, un potentiel lien tram. Rappelons les réserves, positives, d’Alain Jund il y a déjà plus d’un an : 1 million de voyageurs passent ici chaque année. C’est une porte du centre-ville.

Sans stratégie globale d’aménagement à l’échelle du quartier et de ses liens avec la ville, nous sommes dans la confusion.

  • Enfin, dernier point, la question des parkings abondamment posée par notre collègue Thierry Roos, trouve ici une solution simple et sans dépense : le P3 largement vide durant 11 mois par an.

Donc arriverons-nous à articuler ces 4 lapins qui sont dans ce sac ?

Si l’appel à idées est positif, le déclassement du foncier apparaît bien précipité au regard de l’absence de projet. Pour cette raison, nous les membres de notre groupe s’abstiendront sur cette délibération.

Remonter