Boulevard urbain : quand c’est flou, il y a un loup !

Conseil de l’Eurométropole du 03 mai 2019

Point 14 : projet partenarial d’aménagement (PPA) : schémas directeur de l’A35 et l’axe RN4/A351

Alain Jund, pour le groupe des élu.e.s écologistes

Réinventer les paysages autour des voies métropolitaines strasbourgeoises…

Je vous invite, face à cette louable intention d’aller visiter le paysage dévasté entre Vendenheim et Kolbsheim se long du chantier et du GCO.

Cela fait des années qu’on nous parle de la requalification de la A35 dont on nous a parlé sous toutes les coutures depuis 6 ans sans l’ombre d’une concrétisation. Bref tout cela pour mieux faire passer le GCO alors que son impact en terme de santé et de bouchons paraît de plus en plus inutile et que les scepticisme s´élargissent y compris au sein de cette assemblée.

3 interrogations et 2 propositions.

Nous le savons et il convient de le rappeler, 150 000 véhicules continueront à circuler sur cet axe même avec la mise en route du GCO. Il n’est pas fait référence de cet élément dans le document, cet oubli n’est pas sérieux quand on parle de boulevard urbain d’oublier ce flux de 150.000 véhicules sinon il y aurait «  tromperie sur la marchandise »

Il y a 7 ans on nous disait «  on fera le GCO » puis on engagera des politiques de transports collectifs.

Aujourd’hui, voilà que l’on nous dit «  réaménageons la A35 » et nous engagerons des alternatives pour des transports collectifs.

Il y a un mois, nous votions dans une belle unanimité le Plan Climat… A lire le document présenté, celui-ci a été classé « sans suite ».

Il nous faut diviser par 4 nos émissions à gaz à effet de serre pour 2050 et diminuer de 35% le flux automobile. Peu de cohérence entre les intentions d’un jour et les projets du lendemain.

Enfin deux propositions sur lesquels nous devrions nous mobiliser avec quelque énergie :

Baisser la vitesse à 70 km/h maintenant sur l’A35, c’est faisable rapidement car propose de 6 ans avec un impact positif pour tous:

  • Diminution de la pollution
  • Amélioration de la qualité de l’air
  • Diminution du bruit pour les riverains
  • Diminution de l’accidentologie
  • Et même une augmentation de la fluidité.
  • Et ensuite une mobilisation pour la mise en œuvre de la Taxe Poids Lourds, possible maintenant que la Collectivité d’Alsace est mise en place et compétente en la matière.

L’Ecotaxe, sur notre région, constituera une réponse adaptée face au flux de camions en améliorant la qualité de  l’air.

Il y a des mesures d’urgence à prendre rapidement, cela donnera de la crédibilité à une perspective durable pour l’avenir de l’agglomération, l’Alsace et de ses habitants.

Remonter