Zone commerciale sud : nous sommes à la fin d’un modèle !

Conseil de l’Eurométropole du 03 mai 2019

Point 13 : Zone commerciale sud: bilan de la concertation préalable avec le public sur l’amélioration de la desserte de la zone commerciale sud « La Vigie ».

Alain Jund, pour le groupe des élu.e.s écologistes

Monsieur le Président, mes chers collègues,

cette délibération concerne, je cite «  la transformation en carrefours à feux de 3 giratoires ». C’est le seul objet direct de cette délibération !

Nous sommes en 2019 et vous voudriez consacrer 15 millions d’euros pour la transformation de 3 giratoires en carrefours à feux comme remède pour une zone commerciale en déshérence.

Sommes-nous en 2019 ou en 1979?

Le 30 avril dernier, Le Figaro, nous informait de la fermeture de 21 magasins Auchan et prédisait la fin du modèle des hyper et des zones commerciales.

Le 20 mars, le Moniteur nous informait de la fermeture de 15 magasins Castorama et Hyper Dépôt.

Le 27 février’ le magazine Linéaire, magasine de la distribution alimentaire annonçait la fin de 30 hypermarchés Carrefour….

Je m’arrête là, car la liste est longue des constats et analyses des opérateurs et spécialistes des zones commerciales….

Nous sommes à la fin d’un modèle commercial et nous, à Strasbourg, on continue avec un petit coup d’accélérateur ….

Il ne s´agit pas ici d’une posture écologiste face à un avenir commercial qui change de model mais tout simplement de lucidité, d’un peu de courage et nous proposons un pansement sur une jambe de bois.

Il ne s’agit pas ici d’un antagonisme entre l’activité commerciale du centre-ville de Strasbourg et les autres communes de l’Eurometropole; il s’agit plus simplement d’un peu de prospective sérieuse et casser l’illusion que transformer 3 giratoires en carrefours à feux va sauver et redynamiser une zone commerciale chancelante.

Consacrer 15 d’euros à l’accessibilité routière d’une future friche,  n’est pas sérieux.

Nous ferions mieux de travailler lucidement sur l’avenir de ce territoire.

Vous le savez, mesdames et messieurs les Maires, que chaque million investi dans ce type de projets a un impact négatif direct sur les commerces de proximité, que ce soit à Illkirch, Ostwald, Geispolsheim, Vendenheim ou Oberhausbergen.

Et nous continuons à alimenter ce puits sans fond, comme si nous chauffions un appartement en laissant les fenêtres grandes ouvertes……

Là trafic est régulièrement saturé…et nous équilibrons les axes routiers…..

Nous nous plaignons régulièrement de la fermeture de nos commerces de proximité dans nos communes….et nous lamentons directement ces fermetures dans le centre de toutes les communes.

15 millions d’euros pour de futures friches commerciales, ce n’est pas de la prospective mais de l’aveuglement.

Le groupe des élu.e.s écologistes votera contre cette délibération visant à consacrer 15 millions à la desserte routière d’une zone commerciale avec peu d’avenir.

Remonter