Avenue des Vosges : un début de chantier réussi pour les modes actifs !

QUESTION D’ACTUALITÉ

Aménagement de l’Avenue des Vosges.

Pierre Ozenne, pour le groupe des élu.e.s écologistes

Monsieur le maire, je vous remercie,

Je comprends les remarques exposées par notre collègue Monsieur Roos, il y un changement comme l’a indiqué notre collègue Jean-Baptiste, ce changement n’est pas abouti, il faut encore qu’il soit terminé pour ensuite voir tous les effets, mais comme tout changement cela nécessite des adaptations des usages, et comme cela a été évoqué, attendons quelques temps que les travaux soient terminés pour ensuite analyser ces changements.

En revanche je suis assez surpris sur la question des gaz d’échappement : vous dites que sur l’avenue des Vosges il y a du bruit, des gaz d’échappement : nous sommes bien d’accord que c’est bien lié à l’automobile de manière générale le fait qu’il y ait du bruit et le fait qu’il y ait des gaz d’échappement. Que l’on circule rapidement ou non il y en a. Le fait de dire que l’on réduit le nombre de voies et qu’on favorise les modes actifs, la marche à pied et les cyclistes en leur accordant plus d’espace sur une avenue, l’avenue des Vosges, finalement c’est aussi un moyen efficace de réduire ces nuisances, en particulier pour les riverains de l’avenue des Vosges. Pare que je pense aussi que c’est important d’apporter une plus-value notoire et notable pour les riverains et les personnes qui travaillent le long de cette avenue avec des conditions de vie préférables.

Là où je suis également surpris c’est avec la comparaison de l’aménagement de l’avenue de la Forêt Noire. Personnellement je trouve que c’est un bel aménagement, très qualitatif, qui apporte une vraie plus-value. Mais cela s’est fait au détriment, clairement, du stationnement. Et vous l’avez dit, il n’y a pas de difficulté par rapport à ça. Mais en même temps j’entends très souvent ici dans cette assemblée des besoins exprimés de ce côté-là de l’assemblée en faveur de parkings en ouvrage dans le secteur Forêt noire, Université etc.

Je ne comprends pas trop, d’un côté vous plaidez pour un aménagement type Forêt noire qui est très consommateur de nombre de stationnement sur la voirie, et en même dans d’autres moments le fait qu’il n’y ait pas assez de stationnement, donc je ne comprends plus beaucoup.

En revanche, ce que je retiens, c’est un aménagement qui permet enfin d’avoir des trottoirs libérés de l’automobile, notamment par les chasse-roues, et ça c’est une mesure qui est efficace et qui apporte une plus-value. Deuxièmement, c’est très clairement le rééquilibrage de la place dédiée aux modes actifs par rapport à la voiture individuelle, ça c’est un point très positif. Le stationnement est maintenu, il y a une voie de circulation, qui est réduite certes mais on peut toujours circuler, l’automobile n’est pas bannie de cet espace-là, en tout cas pour l’instant. La circulation est apaisée, il y a une baisse de la vitesse, et dès lors qu’ona une baisse de la vitesse on met en sécurité l’ensemble des autres usagers que ceux qui sont en voiture, notamment les piétons qui vont traverser, notamment les cyclistes qui vont longer la circulation, et aussi les automobiles qui sortent de leur stationnement, puisque la vitesse est apaisée on roule moins vite, on peut manœuvrer, cela évite notamment les phénomènes d’écart d’automobiles qui roulent trop vite et qui se déportent brusquement et mettent en danger les cyclistes, tel que vous l’avez indiqué. Le fait d’avoir une vitesse apaisée le permet. Et aussi permettre aux habitants de l’avenue des Vosges et aussi les entreprises qui se situent sur l’avenue des Vosges, le fait de venir et d’accéder facilement avec de modes actifs et notamment à vélo puisqu’ils ont un aménagement le long de cette avenue.

Enfin, sur la partie du bus numéro 10. Je suis toujours amusé. Je partage votre propos sur le fait que le bus circule moins vite et finalement pénalise. Je reste convaincue que l’avenir du bus numéro 10 – je défends les transports en commun je pense l’avoir déjà démontré par le passé – sera profondément revu dans la mesure où il y aura probablement un tramway vers Schiltigheim, en tout cas je l’exprime de mes vœux le plus fort, qui va nécessiter aussi une réorganisation du réseau pour la liaison entre la Gare et le Wacken et finalement le bus n°10 au fur et à mesure n’aura plus forcément son utilité telle qu’elle est actuellement, le réseau va être redessiné et finalement le bus n°10 pourra éviter les zones les plus congestionnées et pourra apporter des solutions pertinentes avec ce réseau modifié.

Attendons la fin des travaux d’aménagement, c’est un bel aménagement pour ce qui a été fait, personnellement je l’utilise, c’est un axe que j’évitais par le passé, je l’utilise désormais et j’ai hâte qu’il aille jusqu’à la place de Haguenau pour que les gens qui utilisent le vélo au quotidien, qui ne font pas du tourisme, aient quelque chose d’efficace pour traverser la ville et non pas être dans des rues adjacentes qui elles sont plus dangereuses puisque là on a des conflits avec les automobiles plus importants.

Je vous remercie.

 

Remonter