Conseil de développement : plus de participation citoyenne, un meilleur ancrage territorial

Conseil de l’Eurométropole de Strasbourg du 12 juin 2020

Point 1. Communication du Conseil de Développement e l’EMS

Jeanne Barseghian, pour le groupe des élu.e.s écologistes et citoyen.nes

Monsieur le Président, mes cher.e.s collègues,

Je voudrais à mon tour saluer cette belle expérience de Participation citoyenne et surtout féliciter les membres du Conseil du Développement ainsi que Sandrine Delson et toutes les personnes qui ont permis ce travail remarquable depuis 5 ans.

Les 200 préconisations du CoDev sur la transition énergétique, le bien-être, le numérique, le lien social, ainsi que les contributions sur les grandes orientations de notre métropole (Plan Climat, PLUI, schéma de coopération transfrontalière) ont toujours apporté un regard pertinent et éclairant sur les atouts mais aussi les faiblesses (ou les points d’amélioration) de notre territoire, et ce toujours dans un esprit positif et constructif.

Pour certain.es, le mandat métropolitain touche aujourd’hui à sa fin, pour d’autres, il débute, mais ces préconisations restent plus que jamais d’actualité pour les années à venir, et même pour mois à venir puisque le Conseil a travaillé sur des propositions post-Covid.

Les membres du CoDev ont eu parfois l’occasion d’exprimer leur légère frustration quant à la prise en compte de leurs travaux par les élu.es et l’administration. C’est ce que l’on comprend en creux dans le voeu n°3 du CoDev  » améliorer le lien entre démocratie participative et représentative ». À nous, mes cher.e.s collègues, de mieux nous emparer de ces travaux à l’avenir !

Je note aussi la volonté de travailler de manière plus étroite avec chaque commune de l’Eurometropole : je la partage car c’est le gage d’un meilleur ancrage territorial et surtout d’un renforcement du sentiment d’appartenance métropolitain.

Enfin, dans quelques jours la frontière franco-allemande va enfin rouvrir, et nous savons à quel point cette fermeture, ces contrôles ont meurtri nombre d’habitant.e.s du Rhin supérieur et de l’Eurodistrict Strasbourg Ortenau. C’est pourquoi je formule le vœu qu’à l’avenir, le CoDev conforte encore sa dimension transfrontalière, tant dans sa composition que  dans ses travaux, afin de renforcer la visibilité de notre espace rhénan commun.

 

 

Remonter