Crise et tourisme : valorisons les richesses patrimoniales et gastronomiques de nos 33 communes

Conseil de l’Eurométropole du 12 juin 2020

Point 9 : Exonération des 2/3 de la cotisation foncière des entreprises 2020 pour les professionnels du tourisme

Intervention d’Andrée Buchmann, pour le groupe des élu.e.s écologistes et citoyen.ne.s

Monsieur le Président, chers collègues,

Cette délibération qui s’articule autour des mesures gouvernementales de l’après Covid 19 propose d’alléger les charges des entreprises de tourisme et c’est tout à fait appréciable. En effet, comme d’autres secteurs mais peut-être un peu plus, celui du tourisme est affecté par les suites de la crise sanitaire. On le sait, le tourisme est une des sources économiques importantes pour notre pays.

Notre région n’est évidemment pas épargnée. L’Alsace compte parmi les grandes destinations touristiques françaises de par son histoire, son patrimoine, sa gastronomie ou son accueil. C’est pourquoi, notre devoir est de renforcer cet accueil touristique et notamment à Strasbourg, siège des institutions européennes et dans son agglomération.

L’Eurométropole y contribue bien sûr en lien avec L’ADT, avec l’ART, avec le Convention Bureau ou l’OTSR mais sans doute faut-il encore et surtout après le vote de notre délibération se réinventer en la matière.

En lien avec les entreprises du secteur touristique, revoyons nos schémas économiques et nos schémas d’accueil, de mise en valeur de nos joyaux et pas uniquement à Strasbourg !

L’OTSR a pour but d’inonder l’Eurométropole mais pourtant son spectre se réduit à la seule destination strasbourgeoise ! Les communes du vignoble, qui font désormais partie de notre Intercommunalité doivent être mises en lumière.

Nos richesses tant patrimoniales que gastronomiques dans nos 33 communes peuvent être toutes valorisées si nous nous en donnons les moyens ! Le passé juif à Bischheim, l’histoire et les festivités  du choux à Geispolsheim, le passé agro-alimentaire et brassicole à Schiltigheim, évidemment son présent avec les galeries souterraines que nous valoriserons, ou les visites touristiques  mises en œuvre dès cet été, le passé se mêle au présent, pensons aussi à celui de la base militaire à Entzheim, par exemple, sont autant d’atouts à valoriser et rendre accessibles. Le tourisme est désormais, depuis les lois MAPTAM et NOTRe, compétence de notre collectivité intercommunale. Puissions-nous en faire une de nos priorités et de nos marques pour rendre effective cette délibération et montrer au secteur du tourisme notre attachement, notre fidélité et notre reconnaissance car grâce aux professionnels du tourisme, l’Alsace, Strasbourg et son agglomération, l’Europe resteront des fleurons de notre patrimoine national inscrits dans une histoire multi séculaire qui fait également notre spécificité.

Merci M. le Président de l’aide apportée au secteur du tourisme, je sais pouvoir compter sur le volontarisme de notre collectivité pour la rendre efficiente et efficace.

 

Remonter