Renforçons les alternatives à la voiture : nous y gagnerons en qualité de l’air, qualité de vie, en santé

Conseil de l’Eurométropole du 12 juin 2020

Point 12. Convention de DSP relative à l’exploitation du système de vélos partagés Velhop – avenant 5

Françoise Schaetzel, pour le groupe des élu.e.s écologistes et citoyen.ne.s

La crise du Covid nous aura appris beaucoup de choses.

Entr’autre, sur la qualité de l’air.

Tout le monde en France, et notamment chez nous a ressenti une diminution de la pollution atmosphérique, même si elle reste relative, seuls les polluants liés au trafic routier, les NOx ayant été réduits fortement

Cette qualité de l’air, veillons à la préserver, gardons nous d’observer le même phénomène que celui déjà observé à Paris ou la pollution de l’air atteint à nouveau des niveaux « normaux » d’avant Covid : gardons nous de cette normalité. N’oublions pas que la pollution fait un mort tous les 2-3 jours à l’Eurométropole. Vous me direz ; c’est bien moins que le covid. Oui, mais c’est mois après mois, année après année dans un effet cumulatif morbide et presque invisible.

Alors oui à cette délibération, permettant une alternative à la voiture, notamment en ces temps incertains ou l’on peut craindre une moindre utilisation des transports collectifs. A ce propos espérons que les vélos pourront à nouveau monter dans le tram, facteur indispensable à l’intermodalité.

Le Covid nous a aussi fait prendre du tour de taille : 2 kg en moyenne en France avec, comme corollaire, un risque d’augmentation de l’obésité et des maladies chroniques : diabète, hypertension etc

Alors oui à cette délibération, qui nous permettra de reprendre une activité physique quotidienne et nous permettra d’échapper à ce triste sort d’une autre pandémie, celle des maladies chroniques

Et donc deux fois oui à cette délibération qui permet d’augmenter le nombre de VAE à disposition et de les rendre plus accessible aux étudiants : mais pourquoi pas aux jeunes actifs souvent dans la précarité ?

Deux fois oui donc.

Et soyons assurés que dans l’avenir, celui que nous voulons, ce sera trois oui, grâce au renforcement des infrastructures, pistes cyclables et services, en développant un vrai plan structurant, structuré, équilibré sur l’ensemble de la métropole en co-construction avec toutes les 33 communes, des pistes en continuité, sécurisées, pensées de façon intermodulaire.

Nous y gagnerons en qualité de l’air, qualité de vie et en santé

Je vous remercie

 

Remonter